Accueil » Guide de voyage Chine » Voyage route de la soie Chine » Voyage Xinjiang » Voyage Turfan

Guide de Voyage Turfan Chine

Turfan (Turpan) est une pféfecture ville oasis située dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang. C’est un important point commercial de la Route de la soie dans l’histoire.

Elle est située à environ 150 km au sud-est d'Ürümqi, au nord de la dépression de Turfan. À proximité du désert du Taklamakan, cette dépression, longue de 240 km, est réputée comme « la chambre des vents de la Chine », des vents de force 8 à 12 soufflent plus de cent jours par an et détruisent les arbres, les récoltes et raclent les sols comme des socs.

Le climat est de type continental sec. Les températures moyennes vont d'environ -11 °C pour le mois le plus froid à +27 °C pour le mois le plus chaud, et la pluviométrie y est de 35 mm.

Turfan était l'une des principales oasis fertiles (de production de raisin) qui jalonnaient la branche Nord de la Route de la Soie, qui allait de Merv à Dunhuang, en passant par Boukhara, Samarcande, Kashgar, Kucha, Turfan, et Hami (l'oasis rivale). Elle portait le surnom de Brillante Perle de la Route de la Soie.

Dans l’histoire, les lieux où passait la Route de la Soie étaient la ville de Gaochang (située à 46 km au Sud-Est de Turfan), et la ville-garnison de Jiaohe (à 10 km à l'Ouest de Turfan).

Jiaohe (Yarkhoto) était la capitale de ce pays Ouïghour jusqu'au Ve siècle. Et la ville de Gaochang fut fondée au VIe siècle, à l'époque de la dynastie chinoise des Wei du Nord. Plus tard, lors de la grande dynastie des Tang, elle fut placée sous protectorat chinois, pour mieux contrôler la Route de la Soie. D'abord bouddhiste, au fur et mesure de la présence de communautés manichéenne et nestorienne, la région fut islamisée à l'époque de Tamerlan, à la fin du XIVe siècle.

Nos circuits de voyage Turfan et route de la soie Chine

Attractions de voyage Turfan