Accueil » Voyage Tibet » Potala

Palais de Potala

Le palais de Potala est un complexe de palais, château et monastère. Il était le palais d'hiver de Dalaï Lama, aussi le lieu important de cérémonies religieuse et politique. C'était le centre de l'unification de politique et religion du Tibet.

Le Potala est l’un des plus beaux monastères bouddhiques tibétains. Niché, à 3700m d’altitude, au sommet de la colline Marpari ou la colline Rouge encerclant Lhasa, ce palais à l’allure d’une forteresse est un gigantesque complexe riche d’un passé historique de plusieurs siècles. Il a été pendant plusieurs siècles, le siège du gouvernement tibétain ainsi que la résidence des Dalaï-Lamas jusqu’en 1959, date correspondant à la fuite en Inde du 14ème Dalaï-Lama.

Le palais de Potala bénéficia du titre de patrimoine national d’Etat Chinois depuis 1961, il fut inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.  

Potala a été aussi rendu célébre par le traité de Lhassa entre les Britanniques et le gouvernement Tibétain signé en ces lieux le 7 septembre 1904.

Aujourd’hui le palais du Potala est devenu un vaste musée de la république populaire de Chine renfermant de nombreuses richesses.

palais de Potala

On y accède, depuis le côté est, par un immense escalier gravissant la colline et qui a mi-hauteur se divise en deux parties : l’escalier de droite monte en direction du Palais Blanc et l’escalier de gauche en direction du Palais Rouge.

Si vous montez sur le toit, une vue splendide sur la vallée et la vieille ville s’offrira à vous.

Le Palais Blanc atteint une longueur de 400 m d’Est en Ouest et de 350 mètres du nord au sud et contient 13 étages renfermant plus de 1000 pièces. Cet édifice était dédié aux quartiers de résidence du Dalaï-Lama et renfermait également les bureaux et l’imprimerie.

Le Palais Rouge semblant être perché au dessus de ce palais blanc. Dans ce palais est rassemblé des salles de cérémonie, plusieurs des bibliothèques et chapelles dont la chapelle d’Avalokiteshvara au nord-est du bâtiment, mais aussi des pièces de méditation, les chambres funéraires de 8 Dalaï-Lamas dont celle du 5ème Dalaï-Lama, une magnifique chambre funéraire décoré de 4 tonnes d’or et incrusté d’une multitude perles de turquoises et diamants. Le tout est relié par de nombreuses petites galéries tortueuses qui font le charme de ce palais. Au XVIII ème siècle, le 7ème Dalaï-Lama Kelzyang Gyasto, a entreprit la construction d’un palais d’été le Norbulingka. Le Potala est alors devenu la résidence d’hiver des Dalaï –Lama cependant il était toujours le centre gouvernemental du Tibet. Ce Dalaï-Lama a également fondé au sommet de ce palais, l’école de Tse qui avait pour but de former les hauts fonctionnaires du gouvernement du Tibet.

La construction du Potala par le 5ème Dalaï-lama Lozang Gyasto, a débuté en 1645 pour se terminer 43 ans plus tard et il y a installé le gouvernement du Tibet. Le Palais Blanc y a d’abord été édifié par ce même Dalaï-Lama puis, au XXème siècle, a été étendu par le 13ème Dalaï-Lama. Quelques années plus tard, lui est adjoint, par Sangyé Gyasto, le Palais Rouge. En 1649, tous les départements ministériels ont été transférés au sein de ce complexe. Le Potala est alors devenu le centre du gouvernement central du Tibet. Une fois en retraite, le 5ème Dalaï Lama a confié ses pouvoirs à Sangyé Gyatso et décède en 1682 avant la fin des travaux qu’il a cependant confié à Gyasto qui devait garder secret sa mort. Ce qu’il a fait jusqu’à la fin de la construction du Potala.

Voyages Tibet

lamas

monastère Drepung

Tongren

lamas

Est-ce que ce circuit vous convient?

Sinon, vous pouvez élaborer votre propre circuit.

Cliquez ici pour un circuit sur mesure.