Accueil » Voyage route de la soie Chine » Voyage Gansu » Voyage Dunhuang

Guide de Voyage Dunhuang

Dunhuang signifie « grand » (Dun) et « prospérité » (huang) en chinois. Elle est un district sous la juridiction de la préfecture de Jiuquan de la province du Gansu.

Située à l’est du désert Taklamakan et sur la jonction des deux pistes de route de la soie le long du nord et du sud de ce désert, elle contrôla cette importante voie commerciale qui lia la Chine avec l’Asie centrale et l’Europe.

Dunhuang est devenue une préfecture en 117 av. J.-C., elle fut un point d’échanges entre la Chine et l’Ouest sous les dynasties des Han et Tang. Elle compta même une population considérable de 76000 habitants au IIe siècle, les premières grottes bouddhiques furent creusées à cette époque, et les voyageurs y décorèrent des peintures en priant le bon achèvement de leurs voyages dangereux.

En 1900, dans la « bibliothèque murée » des grottes de Mogao, le taoïste Wang a découvert des milliers de vieux manuscrits et objets anciens, et les archéologues étrangers y affluèrent. Des milliers d’objets anciens et vieux manuscrits furent emportés par le français Paul Pelliot, et la plus part de ces pièces précieuses se trouvent actuellement à la Bibliothèques nationale de France ou au musée Guimet.

Voilà des monuments et sites remarquables de voyage Dunhuang:

Grottes de Mogao: à 27 km au sud-est de la ville se trouvent les grottes de Mogao où ont été découverts de magnifiques peintures murales, de très nombreuses statues, dont une statue de Bouddha de 35 mètres de haut, et de précieux manuscrits médiévaux. C'est le site absolument incontournable de voyage Dunhuang.

Dunes de Mingsha, et lac du Croissant de Lune: situés à 3 km au sud de Dunhuang, avec notamment une dune jaune surplombant de 250 mètres le petit lac du Croissant de Lune.

Pagode du Cheval Blanc: située au sud-ouest de la ville, cette pagode commémore la mort du cheval blanc qui fut, en 384, le fidèle compagnon du moine de Koutcha Kumarajiva. C'est un autre site incontournable de voyage Dunhuang.

Passes de Yumenguan et de Yangguan: distantes l'une de l'autre de 68 km, et datant de la dynastie Han, elles faisaient partie de la portion la plus à l'ouest de la Grande Muraille de Chine, et contrôlaient l'accès de Dunhuang. Il n'en reste plus aujourd'hui que des ruines.

Nos circuits de voyage Dunhuang et route de la soie Chine

Attractions de voyage Dunhuang