Accueil » Voyage Pékin » Voyage Chengde » Huit Temples Extérieurs

Huit Temples Extérieurs

Les « Huit Temples Extérieurs » sont huit temples du Bouddhisme tibétain situés au pied des montagnes de l’est et du nord en dehors de la Résidence de montagne de Chengde dans la province de Hebei. Ils sont appelés les Huit Temples Extérieurs pour la raison qu’ils se trouvent à l’extérieur de la capitale et que dans ces temples, il y a des lamas qui bénéficient le salaire et qui sont assignés par le gouvernement impérial. Puis, les Huit Temples Extérieurs indiquent généralement tous les temples administrés directement par le gouvernement impérial à l’extérieur de la Résidence de montagne de Chengde. Ils sont construits successivement entre 1713 et 1780, ils sont : le Temple de l’Humanité universelle, le Temple de la Bonté universelle (détruit), le Temple de la Tranquillité universelle, le Temple de la Bénédiction universelle, le Temple de la Paix et de Distance, le Temple de la Joie universelle, le Temple de Putuo Zongsheng, le Temple de l’Immensité et de la Paix (détruit), le Temple de Shuxiang, la Salle des Cinq cents Lo han (détruit), le Temple de Sumeru du Bonheur et de la Longévité, 7 temples existants se trouvent au nord de la Résidence de montagne, séparés par la Vallée du Lion.

Les Huit Temples Extérieurs sont construits selon la forme des temples du lamaïsme au Tibet et dans la province de Xinjiang. Ils servaient d’endroits de vénérer Bouddha pour les gens de haute position et les nobles des minorités ethniques de l’ouest et du nord qui sont venus pour faire un pèlerinage à l’empereur pendant son séjour dans la Résidence de montagne de Chengde. En matière de fonction, les Huit Temples Extérieurs et la Résidence du montagne de Chengde se conditionnent et se complètent. En considérant les temples comme moyen religieux pour gagner les bonnes grâces, le gouvernement des Qing avait pour objectif unir les minorités ethniques des régions tels que Mongolie, Xinjiang, et Tibet. Ils entourent la Résidence de montagne de Chengde comme étoiles qui entourent la lune, cela signifie non seulement la force centripète des minorités ethniques chinois envers le gouvernement central des Qing et la puissance et l’union de la dynastie des Qing, mais aussi la grande solidarité de la nation. Les Huit Temples Extérieurs sont construits en basant sur le modèle des architectures du palais de la dynastie des Han et ils ont finalement créé le style architectural des temples de l’unification de la diversité chinoise, en ajoutant les caractéristiques des architectures ethniques des Mongols, des Tibétains et des Ouïghours.

Quelques temples :

Le Temple de la Tranquillité universelle.

Situé au nord de la Résidence de montagne de Chengde, il a été construit en 1755 afin de commémorer l’apaisement de la révolte fomentée par Galdan, le chef de Dzungar Khanate de l'olot Mongolie. La forme architecturelle de ce temple montre la fusion de celle de la nation Han et de l’ethnie Tibétaine. Il est appelé également « le Temple du Grand Bouddha » pour la raison qu’il y a une grande sculpture sur bois de Bouddha dans ce temple. Cette sculpture sur bois de Bouddha est une statue levée de Avalokitésvara. Ayant une hauteur de 22.23 mètres, elle est la plus grande sculpture sur bois existant en Chine.

Le Temple de la Paix et de Distance.

Appelé populairement « le Temple de Yili », il se situe sur la colline plate au sud-est du Fleuve Wulie au nord-est de la Résidence de montagne de Chengde. Construit en 1764 en copiant la forme du Temple de Ghulja du département autonome de Yili da la province de Xinjiang, il serve de lieu de vénération pour les plus de deux mille habitants de la tribu de Dashidava de la province de Xinjiang qui ont immigré dans la région de Rehe.

Le Temple de la Joie universelle.

Appelé populairement « le Pavillon rond », il se situe au sud du Temple de la Paix et de Distance et sur la colline plate au nord-est de la Résidence de montagne de Chengde. Il a été construit en 1766 afin de commémorer la soumission des tribus envers le gouvernement des Qing, tels que la Tribu de Tongued, les Tribus de Kazakh droit et gauche et la Tribu de Beirut, etc.

Le Temple de Putuo Zongsheng.

Appelé populairement « le petit Palais du Potala », il se trouve au nord de la Résidence de montagne de Chengde. Construit en 1767 en copiant la forme du Palais du Potala de Tibet, il servait d’un endroit de payer tribut et de célébrer pour les nobles de Mongole et de la Tribu de Tongued pendant le soixantième anniversaire de l’Empereur Qianlong. Les Dalaï-Lamas Tibétains habitaient souvent dans ce temple quand ils sont venus se présenter devant l’empereur à Rehe.   

Le Temple de Sumeru du Bonheur et de la Longévité.

Il se trouve au nord de la Résidence de montagne de Chengde et à l’est du Temple de Putuo Zongsheng. Il a été construit en 1767 en copiant la forme du Temple de Tashilhunpo dans la ville de Shigatse au Tibet. « Sumeru du Bonheur et de la Longévité » est une nomination traduite du tibétain « Tashilhunpo ». A l’époque, le Panchen-lama du Tibet est venu féliciter le soixante-dixième anniversaire de l’Empereur Qianlong, alors ce temple a été construit et utilisé comme palais du Panchen-lama. 

En 1982, en tant qu’une partie du site touristique des Huit Temples Extérieurs de la Résidence de montagne de Chengde de la province du Hebei, les Huit Temples Extérieurs se sont inscrits sur la première liste des sites touristiques classés au niveau national. En 1994, « les Huit Temples Extérieurs » se sont inscrits sur « la Liste du Patrimoine culturel mondial » avec la Résidence de montagne de Chengde.

Circuits de voyage Chengde

Yonghegong

Wutaishan

grotte Yungang

Cité Interdite de Pékin

Est-ce que ce circuit vous convient?

Sinon, vous pouvez élaborer votre propre circuit.

Cliquez ici pour un circuit sur mesure.