Accueil » Voyage Beijing » Le Temple du Ciel

Le Temple du Ciel

Le Temple du Ciel se trouve au sud-est de la ville de Pékin, sous les Ming et les Qing, c’était la banlieue-sud de la ville intérieure. Le temple du Ciel est le plus grand groupe de constructions dédiées au sacrifice au ciel en Chine et dans le monde. Sa construction commença en 1406 et pris fin en 1420. C’est un ensemble de bâtiments datant de la même époque que le Palais Impérial, sa superficie est de 273 hectares, soit 3.5 fois plus grande que celle du Palais Impérial.

En l’an 12 du règne de Qianlong (1747) des Qing, l’enceinte en terre et en argile a été incrustée en briques murales. À cette époque-là, la dimension du temple du Ciel était gigantesque et impressionnante. En 1860, ce temple fut dévasté par les troupes militaires anglo-françaises. En 1900, il fut détruit encore une fois par les armées alliées des huit puissances, qui dressèrent alors sur l’autel rond des canons pour bombarder la Porte Qianmen (du Devant) et la Cité Interdite! Pour piller les richesses et les matériaux, ils construisirent une gare externe en dehors de la porte de l’autel rond, et une autre gare interne devant la porte du Temple de la Prière pour de bonnes Moissons, afin d’acheminer les militaires jusqu’à la gare interne externe.

En 1916, le bandit-usurpateur du pouvoir d’État, Yuan Sikai, monta sur le trône. Il joua dans ce temple une satire du sacrifice au ciel! Lors de la restauration de la monarchie par le Seigneur militaire Zhang Xun, celui-ci installait son quartier général au Temple de la Prière pour de bonnes Moissons. Lors de la bataille des rues contre le Seigneur militaire Duan Qirui, le Temple du Ciel devint un champ de bataille. En 1918, le Temple du Ciel fût ouvert au public.

Temple du Ciel

Après la fondation de la République Populaire de Chine en 1949, le Temple du Ciel a été réparé plusieurs fois jusqu’à maintenant, on a fait du temple impérial d’origine un parc impérial très caractéristique. En 1961, ce Temple a été classé par le Conseil d’État dans la liste des grands vestiges du patrimoine culturel national. En 1998, il a été classé dans la liste du patrimoine mondial par l’Unesco, qui lui a donné une très haute appréciation :

1. Le Temple du Ciel est un chef d’œuvre des sites de constructions, il exprime succinctement et activement le concept de l’univers qui a grandement influencé les progrès d’une grande civilisation.

2. Le Temple du Ciel revêt un sens symbolique par ses plans de conception qui ont profondément influencé la conception de construction de beaucoup de pays en Extrême-Orient.

3. La domination féodale en Chine a duré plus de 2 000 ans, l’idée du plan et de la conception du Temple du Ciel a incarné sa rationalité. Le sacrifice au ciel est devenu le passé de l’histoire, mais le temple et l’autel, concentrés d’intelligence des grands maîtres antiques et de sueur des travailleurs, seront protégés et hérités éternellement comme un patrimoine mondial. Il jouera ainsi trois grands rôles de documentation, d’expérimentation et d’enseignement pour les progrès de la civilisation humaine.

Sur le plan du Temple du Ciel, on voit que ce temple a quatre portes et deux murs : celui du nord est en rond, symbole du Ciel, celui du sud est en carré, symbole de la Terre. Cette association provient de l’idée antique du ciel rond et de la terre carrée. Le mur du nord est haut, celui du sud est bas, car le ciel est haut et la terre basse. La périphérie du mur externe est plus de 6 km.

Le parc du Temple du Ciel est composé de cinq groupes de constructions : le Palais de l’abstinence, l’Autel Huanqiu (en rond), le Palais de l’Univers impérial, le Palais de la Prière pour de bonnes Moissons, la Salle de musique et l’abattoir à l’autel externe. Sauf le premier qui se trouve à l’ouest, les trois autres groupes de bâtiments se situent au centre de l’axialité du parc. Parmi les édifices antiques à Pékin, le Temple du Ciel est l’unique construction impartiale, c’est-à-dire, toute sa structure est en forme de deux carrés superposés, le petit carré est encadré d’un grand carré.

Le Temple du Ciel était le lieu de sacrifices au ciel sous les Ming et les Qing. Autrefois, l’empereur faisait chaque année trois séances de sacrifices : lors de ceux du printemps, soit le 8ème jour des Troncs célestes du mois de janvier lunaire, il venait prier pour une bonne récolte de céréales; lors de ceux de l’été, soit le jour du solstice d’été, il venait prier pour la pluie; lors de ceux de l’hiver, soit le jour du solstice d’hiver, il venait prier le Dieu Céleste pour protéger le peuple du pays.

Par ailleurs, c’était aussi le lieu de sacrifice au Dieu Terrestre, depuis la fondation de ce Temple jusqu’en l’an 9 du règne de Jiajing (1530), puisqu’on a construit au nord de la ville le Temple de la Terre. Depuis lors, le Ciel et la Terre furent offerts séparément. De plus on a construit deux autres Temples, formant ainsi quatre célèbres temples de la banlieue de Pékin : le Temple de la Terre au nord, le Temple du Ciel au sud, le Temple du Soleil à l’Est, le Temple de la Lune à l’Ouest. On peut donc offrir des sacrifices aux quatre Dieux solaire, lunaire, céleste et terrestre.

Du côté nord du Mur de la voix d’Écho, il y a la porte Chengzhen, et s’étirant vers le nord, une large avenue, l’avenue Haiman, sous laquelle, on a creusé des tunnels pour construire un échangeur, on l’appelle donc aussi le pont Danbi. Si l’on marche du sud vers le nord, on voit dans tout ce parc des pins et des cyprès verdoyants des deux côtés de la voie principale du parc, et on aperçoit de loin le gigantesque Temple de la Prière pour de bonne Moissons, qui nous donne une sensation d’impétuosité irrésistible.

Sur la grande voie, sont posées trois allées en dalle. L’allée du milieu est la voie sacrée, celle de gauche est l’allée impériale, celle de droite est l’allée royale. Au lieu de marcher sur la voie sacrée du milieu, l’empereur prenait l’allée de gauche, parce qu’il respectait le ciel.

Le Temple de la Prière pour de Bonnes Moissons est le symbole de tout le Temple du Ciel, il était aussi le bâtiment emblématique de la Chine. Du point de vue architectural, il a un toit pointu à double auvent, couvert de tuiles bleues au style de bambous articulés. Ce temple fut brûlé par la foudre lors d’un orage au temps de l’empereur Guangxu, et restauré en 1896.

Selon les notes datant de l’Histoire de Ming, le Temple du Ciel était un bâtiment qui imitait la Salle Ming (ronde), ancienne construction dédiée au sacrifice religieux, et il est à présent le seul bâtiment de style Ming. Autrefois, les tuiles vernies étaient séparées en trois couleurs : l’indigo en haut, représentant le ciel; le jaune au milieu, représentant l’empereur; le vert en bas, représentant la masse populaire. Plus tard, on les a changées en tuiles vernies bleues, le bleu étant une couleur du respect, symbolisant le ciel bleu.

Le Temple du Ciel fut construit selon le concept du respect du ciel et des dieux. Au centre du Palais repose la tablette de l’Auguste Seigneur de Dieu Céleste. Des deux côtés, sont offertes les tablettes d’accompagnement des huit premiers empereurs des Qing, ces tablettes reflètent l’idée de « la vénération au ciel et du respect aux ancêtres » dans la société antique, car les gens de cette société pensaient que « toutes les choses viennent du ciel, et tous les êtres humains viennent de leurs ancêtres ».

L’Autel du Ciel (la Colline ronde, le tertre de plan circulaire) est le lieu où l’empereur montait pour le sacrifice au ciel.

Ensuite, il y a la Terrasse de Changement de Costumes (Office de Garde-Robes), le Four à Brûler les Fagots, les Fours de Fer à Brûler les Offrandes, les Socles de la Vue des Lanternes, le Pavillon d’Abattoir, le Palais du Dépôt Sacré, la Suprême Voûte Impériale, le Mur de l’Écho, les Dalles de Triple Voix, et le vieux Cyprès aux Neuf Dragons.

Pour accomplir toutes ces visites, il faut environ 2 heures.

Veuillez cliquer ici pour poser vos questions!

Voyages Pékin

Yangshuo

bouddha de grotte de Yungang

Wutaishan

  • Comment réserver le voyage?
  • 1.Choisir un circuit qui vous plaît
  • 2.Soumettre une demande à notre agence
  • 3.Personnaliser le voyage avec votre conseiller
  • 4.Payer l'acompte du voyage (20% environ)
  • 5.Obtenir le visa avec notre aide
  • 6.Payer le solde du voyage
  • 7.Réaliser votre voyage en Chine